background image 1
background image 1

Un rêve dans un paysage de rêves.

Comme beaucoup de Flamandes, j’ai toujours rêvé d’une chambre d’hôtes en Provence. Un rêve qui a pris forme en 2004, quand Anton et Inge Gonnissen, entrepreneurs hors norme, m’ont parlé d’un endroit à Bonnieux. Et qui m’ont encouragé et aidé par après.

Arrivée devant les portes de Maison Valvert c’était le coup de foudre : un mas du XVIIIéme siècle avec une vue imprenable sur le Petit Luberon et un potentiel que j’avais immédiatement compris. J’ai tout de suite saisi l’occasion et je me suis mis au travail. Deux ans plus tard mon compatriote Pierre Darge, journaliste, homme du monde et écrivain, en visite pour un reportage, est également tombé sous les charmes du Luberon, de la maison et … de moi-même.

En dix ans nous avons su donner à Maison Valvert une deuxième vie bien accueillante : le domaine Valvert est devenu un joyau exceptionnel pour ceux qui sont à la recherche de classe et de repos.

Quand je regarde en arrière je resens une certaine fierté et je me réjouis encore chaque matin à l’idée de pouvoir travailler dans un endroit aussi fabuleux. Même si le travail n’est jamais fini, je le fais avec plaisir – bénie de 300 jours ensoleillés, un ciel limpide et une nature dont je ne me lasse jamais. Sans parler du contact enrichissant avec nos hôtes !

Nous nous rejouissons de Vous accueillir dans cet endroit merveilleux.